Voyager en Inde & en Asie

En voyage, l'essentiel n'est pas la destination, mais le chemin parcouru pour y parvenir.

Littérature indienne

loin-de-chandigarh-tarun-tejpal Loin de Chandigarh
de Tarun J. Tejpal
Roman - Une fresque monumentale de l'Inde contemporaine depuis la fin de la colonisation britannique, autant qu'un récit sensuel, voire érotique, d'une finesse impressionnante et d'une rare précision documentaire. S'il faut n'en lire qu'un, c'est celui-ci.
L'équilibre du monde de Rohinton Mistry L'équilibre du monde
de Rohinton Mistry 
Roman - Une plongée dans l'exode rural de l'Inde et des bas-fonds de Mumbai, où mafias et esclavagistes sans scrupules exploitent les nouveaux arrivants. Un thème grave traité avec humour. Phénoménal.
Les chemins de Kathmandou de Barjavel Les chemins de Katmandou
de René Barjavel 
Roman - A la fin des années 1960, de jeunes hippies quittent l'Europe pour rejoindre l'Inde et le Népal par la route, à la recherche d'eux-mêmes, en quête de spiritualité ou attirés par les paradis artificiels. Un livre culte, un récit dur, mais superbe.
Shiva Trilogy par Amish
The Shiva Trilogy
de Amish

I. The Immortals of Meluha
II. The Secret of the Nagas
III. The Oath of the Vayuputras
Romans tendance fantasy indienne - 1900 av. JC., Shiva n'est qu'un tibétain descendant de sa montagne. Une prophétie l'attend dans les plaines de l'Inde, qui l'amènera à devenir un des principaux dieux du sous-continent. On y retrouve également Sati, Ganesh, Kali et Kartik.
Une trilogie captivante (non traduite en français) de laquelle on ne sort pas avant d'avoir fermé la dernière page. Un roman loin du manichéisme anglo-saxon habituel, plein de surprises et de rebondissements, même si on regrette certains aspects anachroniques. Reste une fresque humaniste, une réflexion sur le Bien et le Mal dans l'Inde d'aujourd'hui et sur les choix de société auxquels cette dernière est confrontée en ce début de XXIe siècle.
Un des principaux événements littéraires indiens de ces dernières années. Un best seller en Inde. Site web: www.authoramish.com
  
     
     
     
     

Imprimer E-mail

Mythologie indienne et textes fondateurs

Ramayana

Le prince d'Ayodia (Ramayana I) d'Ashok Banker Le siège de Mithila (Ramayana II) d'Ashok Banker Les démons de Citrakuta (Ramayana III) d'Ashok Banker
Ramayana (sept tomes, dont trois en français) d'Ashok Banker  Romans - Le "seigneur des anneaux" indien. Ashok Banker propose ici une réécriture contemporaine du Ramayana, l'un des écrits fondamentaux de l'hindouisme avec le Mahabharata, qui raconte la lutte de Rama contre les forces du mal. Captivant. On y entre, on n'en ressort pas avant de l'avoir fini. Malheureusement, sur les sept tomes de Banker, seuls les trois premiers ont été traduits en français entre 2004 et 2006. Depuis plus rien et impossible de savoir ce qui se passe. Dommage. Mes courriers à Ashok Banker et aux éditions qui les publient sont restés lettre morte. Il faut donc se rabattre sur les versions anglaises pour la fin de l'histoire.
 Le Ramayana, conté selon la tradition orale

Le Ramayana, conté selon la tradition orale

La collection Spiritualités vivantes d'Albin Michel propose une excellente version intégrale, vulgarisée et donc accessible du Ramayana en livre de poche. J'ai dévoré.

Le Ramayana, conté selon la tradition orale, Serge Demetrian, éd. Albin Michel, Paris, 2006, 514 pages.

Mahabharata

 Le Mahabharata, conté selon la tradition orale

Le Mahabharata, conté selon la tradition orale

Dans la même collection, l'autre grande épopée de la mythologie indienne qui retrace les aventures de Krishna et Arjuna. Un incontournable en version accessible au commun des mortels.

Le Mahabharata, conté selon la tradition orale, Serge Demetrian, éd. Albin Michel, Paris, 2006, 578 pages.

 Le Mahabharata de Madeleine Biardeau (2002)

Le Mahabharata: un récit fondateur du brahmanisme et son interprétation

Deux monsteux pavés que je n'ai pas lu, mais qui ont retenu mon attention en librairie:

L'épopée du Mahabharata est la " Bible " du brahmanisme. Deux fois long comme les œuvres complètes de Balzac, ce texte unique, qui n'a aucun équivalent en aucune autre langue, pose des problèmes sans nombre qui défient la traduction et auxquels sont confrontés les indianistes du monde entier. D'où l'importance de cette publication magistrale, révolutionnaire notamment par sa méthode, en ce qu'elle offre, pour la première fois, la possibilité d'" entrer " dans ce récit mythique. Car Madeleine Biardeau, renonçant à une impossible traduction des dix-huit livres du Mahabharata, et écartant simultanément toute idée d'adaptation, en propose ici une réécriture rigoureuse et condensée, doublée d'une interprétation globale qui accompagne pas à pas le lecteur dans les méandres du texte. Ecrit par une sanskritiste mondialement reconnue, et aboutissement d'une longue vie de recherche, c'est là, incontestablement, un monument scientifique à valeur tant littéraire que philosophique et religieuse, et qui éclaire, pour tout un chacun, un vaste paysage de l'aventure humaine. On trouvera à la fin un tableau généalogique des personnages, un précieux glossaire des concepts et des noms propres clés du Mahabharata et une bibliographie développée. [Google Books]

Le Mahabharata: un récit fondateur du brahmanisme et son interprétation (en deux volume), Madeleine Biardeau, éd. Seuil, Paris, 2002, vol. 1: 1120 pages, vol 2: 913 pages.

Bhagavadgita

La Bhagavadgita

La Bhagavadgita

C'est l'épisode le plus célèbre du Mahabharata, lorsque Krishna transmet son enseignement à Arjuna sur l'ascèse dans l'action. Un appel au détachement et à la méditation qui a fortement inspiré Ghandi dans son combat non violent (ahimsa) contre les injustices. C'est aussi le livre de chevet des "Hare Krishna" (la Société internationale pour la conscience de Krishna - ISKCON).

La Bhagavadgita traduite par Marc Bellanfat, éd. Flammarion, Paris, 2007, 226 pages.

Kamasûtra

 Le Kamasutra, traduit par Wendy Doniger et Sudhir Kakar

Kamasûtra de Vatsyayana Mallanaga

Ici une traduction accessible du fameux traité hindou de l'érotisme, qui t'initiera aux délices subtils de l'amour, ainsi qu'aux lois de Manu qui l'ont fortement inspiré. Le livre aborde donc aussi les relations entre hommes et femmes, selon qu'elles sont vierges, épouses, épouses d'un autre homme ou courtisanes. On frise régulièrement le sado-maso avec les chapitres sur "Les types de griffures avec les ongles", "Les façons de mordre" ou  "Les types de coups..." "...et les gémissements qui les accompagnent". Relevons que ce Kamasutra est truffé de perles, comme celle-ci dans ce dernier chapitre: "Elle peut utiliser différents gémissements, selon son imagination: les cris de la colombe, du coucou, du pigeon vert, du perroquet, de l'abeille [sic], du rossignol, du canard et de la perdrix".


Kâmasûtra de Vatsyayana Mallanaga, traduit par Wendy Doniger et Sudhir Kakar, éd. Seuil, collection Sagesses, Paris 2007, 434 pages.

Lois de Manu

 

Impossible de mettre la main sur une version française des Lois de Manu, le texte fondateur de l'ordre juridique traditionnel et religieux hindou. Il en existe cependant une première traduction en anglais de Sir William Jones de 1796, "Institutes of Hindu Laws: or the Ordinances of Manu, according to the Gloss of Culluca. Comprising the Indian System of Duties, Religious and Civil" et une seconde de Patrick Olivelle de 2005, "Manu's Code of Law, a Critical Edition and Translation of the Manava-Dharmasastra", tous deux disponibles sur Google Book.

Institutes of Hindu Laws: or the Ordinances of Manu, according to the Gloss of Culluca. Comprising the Indian System of Duties, Religious and Civil

par Sir William Jones, Calcutta et Londres, 1796 - Télécharger le PDF (16.3 Mo)

Manu's Code of Law, a Critical Edition and Translation of the Manava-Dharmasastra

Patrick Olivelle, Oxford University Press, 2005


Imprimer E-mail

UA-27983375-1