Voyager en Inde & en Asie

En voyage, l'essentiel n'est pas la destination, mais le chemin parcouru pour y parvenir.

Iran 2012 - Naqsh-e Rostam et Naqsh-e Rajab

Naqsh-e Rostam

Naqsh-e Rostam

A un quart d’heure de route de Persépolis, Naqsh-e Rostam vaut le détour. Quatre tombes achéménides, orientées à l’est, sont taillées dans une superbe falaise et auraient servi de modèle à celles surplombant Persépolis. D’imposants bas-reliefs sassanides sont également sculptés dans la roche en dessous des tombes.  Le Ka'ba-ye Zartosh, un monument zoroastrien du IV ou Ve siècle av. J.C., probablement un ancien temple, complète le tout.

5'000 rials d’entrée.

Naqsh-e Rajab

En chemin entre Persépolis et Naqsh-e Rostam, tu peux t’arrêter à Naqsh-e Rajab, juste au croisement où l’on quitte la route principale vers l'ouest pour partir sur Naqsh-e Rotam. Trois-quatre bas-reliefs achéménides sont sculptés dans les rochers. Ça vaut la peine d’y faire une rapide halte en chemin.

5'000 rials d’entrée.

[flickr set=72157630289085892]

ImprimerE-mail

UA-27983375-1